Gary Neville sur le projet de Super Ligue : «Manchester United et Liverpool me dégoûtent»

© Panoramic

Défenseur jusqu’au bout. Parmi les voix les plus écoutées du royaume, Gary Neville a manifesté son opposition au projet de Super Ligue européenne, dont l’annonce imminente affole l’Europe du football, et en partie l’Angleterre, alors que six clubs de Premier League auraient donné leur accord pour rejoindre cette ligue fermée (Manchester United, Manchester City, Liverpool, Tottenham, Chelsea, Arsenal). «C’est une honte, s’est désolé le consultant pour Sky Sports.Je suis un supporter de Manchester United depuis 40 ans et je suis dégoûté. Manchester United et Liverpool me dégoûtent. Regardez Liverpool, ils répètent You’ll never walk alone(«Vous ne marcherez jamais seuls») et que le club appartient aux fans. Manchester United a été fondé par des travailleurs, il y a plus de 100 ans. Et ils partent vers une Ligue sans aucune compétition, où ils ne craignent pas la relégation ? C’est une honte. Nous nous devons de combattre ce projet.»

«Une invitation tombée du ciel»

L’ancien défenseur de Manchester United (599 matches) dénonce un projet «basé uniquement sur la cupidité.» «Les dirigeants en question sont des imposteurs, les propriétaires de Liverpool, Chelsea ou Manchester City n’ont rien à voir avec le football de ce pays, clame-t-il. Ils sont étrangers à son histoire, aux dizaines d’années où les supporters ont soutenu ces clubs. Les fans ont besoin d’être protégés. J’ai bénéficié du football toute ma vie, je ne suis pas opposé à l’argent qui y circule, mais les principes d’une compétition juste doivent y demeurer. Manchester United, Tottenham, Arsenal n’y sont même pas cette saison. Et maintenant ils veulent une invitation tombée du ciel pour y être ? C’est une vaste blague. Le temps est venu d’une régulation pour que ces clubs arrêtent de se sentir trop puissants. Trop, c’est trop.»

LIRE AUSSI -  Pourquoi le projet de Superligue fait trembler le football européen LIRE AUSSI -  Macron fustige le projet de Superligue concurrente de la Ligue des champions 

Les dirigeants des grands clubs anglais cités dans le projet de Super Ligue en prennent pour leur grade, alors que leurs clubs sont désormais menacés d’être exclus non seulement de Ligue des champions, mais également de toute compétition domestique, dont la Premier League. «C’est un acte criminel envers les fans de football dans ce pays, poursuit Neville. C’est une insulte au plus grand sport du monde et de ce pays, ils méritent d’être punis. Ces dirigeants sont hors-sol. Ils se réunissent sur Zoom au beau milieu d’une pandémie mondiale et d’une crise économique, durant laquelle certains clubs de divisions inférieures luttent pour continuer à exister, seulement pour trouver les moyens d’empocher toujours plus d’argent… C’est une farce.»

Gary Neville sur le projet de Super Ligue : «Manchester United et Liverpool me dégoûtent»