Tchad : l'armée réprime les manifestants à Sarh et Koumra

Au Tchad, dans les villes de Sarh et Koumra, des habitants sont descendus dans la rue pour protester contre le Conseil militaire de transition.

© Cleared

Des manifestations réprimées par l'armée au Tchad samedi, dans la province du Moyen Chari. Les villes de Sarh et Koumra, se sont soulevées contre la junte au pouvoir, les jeunes sont descendus dans les rues, réclamant le respect de l'ordre constitutionnel.

En effet, la loi fondamentale a été balayée du revers de la main par le conseil militaire de transition, qui dès sa prise de fonction quelques heures après la mort du président Idriss Déby Itno, a dissous l'Assemblée et le gouvernement. Une violation de la constitution, décriée par l'opposition et les organisations de la société civile. Au moins six personnes ont perdu la vie, depuis le début de la révolte des Tchadiens contre le CMT. Samedi, l'armée a tenté de mettre un terme aux manifestations, usant de force dans les villes de Sarh et Koumra. Des sources locales font état de plusieurs blessés.

Tchad : l'armée réprime les manifestants à Sarh et Koumra