1 500 euros d’amende pour les voyageurs ne respectant pas la quarantaine obligatoire à leur arrivée en France

A l'aéroport de Roissy, le 2 avril. © Christian Hartmann A l'aéroport de Roissy, le 2 avril.

Détournement de fonds Covid au Malawi. Le président du Malawi a limogé dimanche son ministre du Travail, Ken Kandodo, qui avait utilisé des fonds destinés à lutter contre la pandémie de coronavirus pour un voyage gouvernemental en Afrique du Sud. Il a également annoncé de nombreuses arrestations de fonctionnaires impliqués dans le détournement de l’équivalent de 6,5 millions d’euros de fonds Covid. «Il n’existe pas de vaches sacrées. Il y aura d’autres arrestations», a-t-il déclaré.

Le variant brésilien aggrave la crise sanitaire au Pérou. Les autorités péruviennes ont enregistré pour la première fois plus de 400 morts du Covid-19 en 24 heures au Pérou, durement touché par le variant brésilien du coronavirus. Au cours des dernières 24 heures, 433 décès ont été recensés, ce qui porte le bilan total à 57 230 morts en 13 mois d’épidémie, a indiqué le ministère de la Santé. Le Pérou affronte actuellement une seconde vague de l’épidémie qui porte les hôpitaux aux limites de leur capacité. Il y a en ce moment quelque 15 000 patients hospitalisés dont plus de 2 600 en soins intensifs.

Tous les adultes américains désormais éligibles à la vaccination. La vaccination, qui a déjà bénéficié à plus de la moitié des adultes aux Etats-Unis, sera ouverte à tous dès lundi. Quelque 50,4 % des Américains de plus de 18 ans ont pu bénéficier d’au moins une dose de vaccin, et 32,5 % sont entièrement vaccinés, notamment les seniors de 65 ans et plus, a indiqué dimanche la principale agence fédérale de santé publique du pays. Au total, plus de 131,2 millions de personnes ont reçu au moins une injection et les autorités prévoient d’autoriser dès lundi tous les citoyens à se faire vacciner. La suspension de Johnson & Johnson n’aura pas d’impact sur le rythme de la campagne car il ne représente qu’une petite partie des vaccins utilisés. «Il y a suffisamment de vaccins pour chaque Américain, c’est tout à fait indiscutable», a assuré le président Joe Biden.

Confinement prolongé à Wallis et Futuna. Le confinement de la population en vigueur depuis le 9 mars à Wallis et Futuna, petit archipel français du Pacifique sud, est à nouveau prolongé jusqu’au 25 avril. Ces îles d’environ 11 500 habitants ont recensé depuis le 6 mars dernier, 438 cas de Covid-19, dont 427 à Wallis, et 5 décès. «Cette décision donne le temps de consolider et d’élargir les actions de dépistage au profit de secteurs et de publics choisis afin de disposer d’une connaissance améliorée de la réelle circulation du virus sur le territoire», a indiqué lundi l’administration supérieure (préfecture) sur son site internet.

Le Venezuela attend 11,3 millions de doses de vaccin anti-Covid-19. Le président vénézuelien, Nicolás Maduro, a annoncé dimanche le paiement du reste de la somme qui a servi à acheter les vaccins à travers le système Covax de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les pays défavorisés. Le 10 avril, la vice-présidente Delcy Rodriguez avait annoncé que le pays avait versé 64 des 120 millions de dollars prévus. Maduro, qui a promis l’arrivée des vaccins pour juin ou juillet, a précisé que ce paiement avait été réalisé avec des «fonds libérés du blocus […] sans mendier à personne, sans croire aux fausses et trompeuses annonces de la droite».

«Je ne vois pas comment on peut espérer une baisse massive des cas d’ici fin mai.» Invitée de ce lundi matin sur France Inter, Dominique Costagliola, épidémiologiste et directrice de recherches à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), est revenue sur la situation épidémiologique en France. «Il semble qu’on soit sur un plateau haut, pas vraiment une baisse notable, que ce soit à l’hôpital, en réanimation, ou pour les nouveaux cas, a-t-elle indiqué. Il faut noter qu’il y a une baisse importante du nombre de tests, en particulier pour les personnes de moins de 19 ans, ce qui rend difficile l’interprétation des données à l’heure actuelle. Mais on n’est pas dans une situation qui permet d’espérer une embellie proche.»

New Delhi confinée pour une semaine à partir de lundi. Arvind Kejriwal, le ministre en chef de New Delhi, la capitale indienne, va imposer une semaine de confinement aux habitants pour tenter de contenir la flambée de cas de Covid-19 et de faire retomber la pression sur les hôpitaux. «Si nous n’imposons pas maintenant un confinement, nous allons au devant d’une catastrophe encore plus grande. Un confinement va débuter ce soir, jusque lundi prochain» a-t-il déclaré.

1 500 euros d’amende pour les voyageurs qui ne respecteront pas leur quarantaine obligatoire. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué ce lundi matin au micro de France Inter que les voyageurs du Brésil, d’Argentine, du Chili, d’Afrique du Sud encourent une amende de 1 500 euros en cas de non respect de la quarantaine obligatoire à leur arrivée en France. Gabriel Attal a précisé que cette amende passerait à 3000 euros en cas de récidive.

La ministre du Travail veut un accès prioritaire à la vaccination pour les éboueurs et les conducteurs de bus de plus de 55 ans. Elisabeth Borne recevra ce mardi les organisations patronales et syndicales pour faire un point sur la liste des professionnels bénéficiant d’un accès prioritaire à la vaccination, citant par exemple les éboueurs et les conducteurs de bus. «On a des études qui nous montrent qu’ils ont été exposés», a-t-elle expliqué sur France Inter, ce lundi matin.

Un cargo en provenance d’Egypte placé en quarantaine au large de la Crète. Un navire grec a été placé en quarantaine ce lundi après qu’un marin a été découvert mort à son bord. Neuf membres de l’équipage ont été testés positifs au Covid-19 sur un total de 21 marins. Sans cargaison, le bateau arrivé sur l’île en provenance du Port-Saïd dans le nord de l’Egypte avait pour destination la Colombie. Il doit désormais rester quelques jours au large de la Crète.

Franck Riester juge difficile de rendre le passeport vaccinal obligatoire sans accès généralisé au vaccin. Impossible d’imposer un passeport sanitaire pour se déplacer à l’étranger tant que l’accès au vaccin contre le Covid-19 n’est pas possible pour tous, a estimé ce lundi le ministre chargé du Commerce extérieur sur BFM Business. «Le fait de rassurer les gens avec la preuve qu’on a une protection contre le virus va dans le bon sens. […] La difficulté c’est qu’aujourd’hui on ne peut pas donner l’accès au vaccin à tout le monde. Vous savez qu’il y a une hiérarchisation en fonction de l’âge, en fonction des risques», a-t-il-expliqué. Et d’ajouter : «Quand les choses seront différentes, c’est-à-dire quand tout le monde pourra avoir un accès au vaccin, on verra les choses différemment.»

Prolongation de l’indemnisation des chômeurs en fin de droits jusqu’à fin mai. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a indiqué ce lundi matin sur France Inter que les chômeurs verront leur indemnisation à nouveau prolongée jusqu’à fin mai en raison de la crise sanitaire. Cette annonce concerne les chômeurs arrivés en fin de droits (allocation de retour à l’emploi ou allocation de solidarité spécifique) au 30 octobre. Depuis cette date, «c’est près de 700 000 demandeurs d’emploi» qui ont bénéficié de cette mesure pour un coût «de 2,5 milliards d’euros», a-t-elle ajouté.

Plusieurs pays européens assouplissent leurs mesures sanitaires. La Suisse rouvre ses restaurants et ses bars, ses cinémas et ses stades à partir de ce lundi. La situation sanitaire y reste fragile, mais le «risque associé aux assouplissements est acceptable», selon le Conseil fédéral. Pareil au Portugal, où les terrasses étaient déjà ouvertes. Cette fois, les cafés et restaurants vont pouvoir accueillir en intérieur jusqu’à 4 personnes à la même table. En Belgique, ce sont les écoles qui rouvrent après une fermeture en catastrophe le 26 mars. Les Belges qui ont également de nouveau le droit de voyager au sein de l’Union européenne pour des motifs non essentiels.

Controverse sur les écoles à Buenos Aires. Un tribunal s’est prononcé dimanche contre la suspension des cours en présentiel dans les écoles de la capitale argentine, Buenos Aires, qui avait été décidée par décret présidentiel, mercredi, pour tenter d’endiguer l’épidémie de Covid-19. La justice a estimé que le décret «fragiliserait de manière directe l’autonomie de la ville de Buenos Aires et son pouvoir de police». Elle avait été saisie par des organisations de parents d’élèves, soutenues par Horacio Rodríguez Larreta, maire de la capitale et opposant au Président, Alberto Fernández.

La Grèce lève la quarantaine pour les résidents de l’UE et cinq autres pays. L’aviation civile grecque a annoncé lundi la levée de la quarantaine obligatoire de sept jours en vigueur dans le pays pour plusieurs voyageurs. Ceux qui résident de manière permanente dans les pays membres de l’Union européenne, de l’espace Schengen, du Royaume-Uni, des Etats-Unis, d’Israël, de la Serbie et des Emirats arabes unis. Cette levée de la quarantaine est appliquée pour les voyageurs provenant de cette liste de pays qui «ont reçu les deux doses du vaccin» ou «sont négatifs au virus et disposent d’un test négatif de dépistage du coronavirus de moins de 72 heures», précise un communiqué de l’aviation civile grecque.

DataMatin, le nouveau rendez-vous quotidien de «Libé». Après YoupiMatin, DataMatin ! Soit une information en data chaque jour. L’infographie de ce lundi, «Covid-19 : la France a laissé les autres pays investir dans la recherche vaccinale», est consacrée aux investissements réalisés par différents pays et organismes dans la lutte contre le Covid-19. Les deux plus gros contributeurs sont les Etats-Unis et l’Allemagne. La France est plutôt loin derrière…

1 500 euros d’amende pour les voyageurs ne respectant pas la quarantaine obligatoire à leur arrivée en France