L'OM bat Lorient sur le gong

© Fournis par Sofoot

Inoffensif et mené à la pause, l'Olympique de Marseille a renversé les Merlus au retour des vestiaires en l'espace de dix minutes après un changement tactique payant. Mais les Phocéens, pas aussi réalistes que Lorient et trop irréguliers, ont de nouveau craqué par la suite face à l'efficace duo Terem Moffi-Yoane Wissa. Avant d'accrocher les trois points dans le temps additionnel sur un but de Pol Lirola, auteur d'un doublé.

Marseille 3-2 Lorient

Buts : Payet (53e) et Lirola (56e et 90e+1) pour Marseille // Moffi (19e et 70e) pour Lorient

91e minute. Alors que tout semble destiné à ce que ce Marseille-Lorient comptant pour la 33e journée de Ligue 1 se finisse en match nul, un homme se permet de gêner Payet lors de la dernière action de la partie. Cet homme, c'est Lirola. Et cet homme, qui a déjà planté un pion, s'apprête à dicter sa décision : revenu de nulle part, le latéral se débrouille pour marquer et offrir les trois points à sa formation. Dimitri peut le pardonner, et même le féliciter : grâce à lui, les Phocéens récupèrent trois unités face à des Bretons pourtant efficaces et guidés par le duo Moffi-Wissa. Pour le favori de ce samedi, la cinquième place (squattée par Lens, même nombre de points avant son match) est toujours d'actualité. Pour l'outsider, c'est une mauvaise affaire pour le maintien.

M. Sampaoli, que faire de 76% de possession de balle ?

Sans défense, ou plutôt sans défenseurs, Marseille démarre avec une formation expérimentale. Thauvin est notamment exilé à gauche, alors que Sakai et Perrin sont titularisés en charnière centrale. Cuisance, lui, est aussi de la partie. Mais ce onze a du mal à se coordonner, malgré de nombreux déplacements et une tête dangereuse de Balerdi sur coup franc. La preuve : avant la vingtième minute, Gravillon transmet à Wissa qui brille par sa conduite de balle et Moffi achève ce joli mouvement pour l'ouverture du score lorientaise. 0-1, donc. Et n'en déplaise à la possession de balle qui vote OM (plus de 75% !), les Olympiens galèrent autant à exploiter les espaces sur les côtés qu'à trouver de bonnes positions pour frapper (zéro tir cadré, dans le premier acte). Preuve que se soumettre aux exigences de Sampaoli, ce n'est pas si facile que ça...

L'OM, ça ne tient à rien...

Esseulé et pourtant très mobile, en témoigne la quantité d'appels qu'il réalise, Milik se demande si ce 3-5-1-1 représente réellement une bonne idée. Sampaoli se pose la même question, et modifie donc ses plans : Henrique remplace Perrin, et un 3-4-3 un peu plus adapté à Thauvin voit le jour. Coïncidence ou pas, les Merlus - qui ont perdu Lemoine, suppléé à la pause par Monconduit - boivent quasi immédiatement la tasse : moins d'une dizaine de minutes après le retour des vestiaires, Kamara trouve Milik qui décale Payet dont la volée trompe Dreyer. Une poignée de secondes plus tard, le même Milik écarte sur Thauvin qui passe pour Lirola dont la tentative bat de nouveau le gardien breton. Boom, Lorient vient d'être complètement renversé en l'espace de deux actions et est donc désormais mené. Fin du game ? Étant donné que les visiteurs n'ont envoyé qu'une seule balle dans la cible (pour le but de Moffi) et que les locaux monopolisent toujours autant la sphère, la réponse semble positive. Sauf que Payet bouffe la feuille alors qu'il peut éteindre totalement le suspense et que Moffi, encore servi par Wissa, en profite pour s'offrir un doublé sur une erreur de Thauvin. Et encore, Mandanda doit intervenir devant Laurienté afin d'éviter la défaite. Un sauvetage décisif, puisque le surprenant Lirola donne un succès essentiel aux Phocéens sur le gong. Quel scénario !

Marseille (3-5-1-1) : Mandanda - Perrin (Henrique, 46e), Balerdi, Sakai - Lirola, Cuisance (Khaoui, 75e), Kamara, Gueye, Thauvin - Payet (Nagatomo, 94e) - Milik. Entraîneur : Sampaoli.

Lorient (5-3-2) : Dreyer - Hergault (Le Fée, 65e), Gravillon, Laporte, Chalobah, Le Goff - Laurienté, Lemoine (Monconduit, 46e), Abergel - Moffi (Grbić, 84e), Wissa (Boisgard, 81e). Entraîneur : Pélissier.

Résultats et classement de Ligue 1

L'OM bat Lorient sur le gong