États-Unis: sept agents de détention licenciés après la mort d'un jeune Noir

Marvin Scott avait été arrêté pour possession de marijuana dans un centre commercial du nord de Dallas (illustration). © AP - Tony Gutierrez Marvin Scott avait été arrêté pour possession de marijuana dans un centre commercial du nord de Dallas (illustration).

Au Texas, sept agents de détention ont été licenciés et un huitième a démissionné après le décès de Marvin Scott, survenu le 14 mars dernier.  

Le shérif du comté de Collin, dans le nord de Dallas, a annoncé jeudi le licenciement de sept agents de détention et la démission d'un autre, impliqués dans la mort en détention d'un jeune homme atteint de schizophrénie.

Marvin Scott, 26 ans, avait été arrêté dans un centre commercial pour possession de plusieurs grammes de marijuana, relate notre correspondant à Houston, Thomas Harms. D'abord conduit à l'hôpital en raison de son comportement étrange, il a ensuite été transporté dans la prison du comté.

Là, les gardiens l'ont attaché sur un lit, aspergé de gaz au poivre et mis sa tête dans un sac anti-crachats en tissu. Marvin Scott a été déclaré mort quelques heures plus tard. Les autorités doivent rendre les conclusions de l'autopsie dans quelques semaines. Mais un expert mandaté par la famille a conclu à une mort par asphyxie provoquée par les moyens de contention utilisés. 

Selon sa mère, Marvin Scott avait été diagnostiqué schizophrène deux ans plus tôt, mais n'avait pas connu d'épisode depuis un an. Ce n'était pas la première fois qu'il était arrêté par la police locale, mais à chaque fois, il avait été envoyé en hôpital psychiatrique.

Les Texas Rangers continuent leur enquête, a annoncé le shérif. D'autant que ce comté dispose d'un protocole en cas de suspicion de maladie mentale chez une personne arrêtée.

États-Unis: sept agents de détention licenciés après la mort d'un jeune Noir