Basket – Monaco : Gray deux ans de plus

rob gray monaco © Panoramic rob gray monaco

Le grand homme de l'AS Monaco en Eurocoupe, Rob Gray, va prolonger son contrat de deux ans avec la Roca Team. Quelques jours après avoir été désigné MVP de la finale de coupe d'Europe remportée par les siens.

Monaco et Rob Gray, l’histoire continue. L’arrière américain, élu MVP des demi-finales et de la finale de l’Eurocoupe avec des copies de 23 points à l’aller et 25 unités au retour contre l’Unics Kazan, s’apprête à prolonger son contrat avec la Roca Team, fraîchement sacrée championne d’Europe pour la première fois de son histoire. Selon Sportando, le joueur de 27 ans (1,85m) va prolonger son aventure débutée en octobre en Principauté de deux saisons, soit jusqu’en 2023, avec une possibilité de départ à l’été 2022. Voici une bonne nouvelle pour le club et le joueur qui a quitté en début de saison Boulogne-Levallois où il n’était pas sur la même longueur d’ondes que son entraîneur Jurij Zdovc. Après avoir brillé en Eurocoupe, compétition dans laquelle il a inscrit 17,3 points de moyenne en 17 rencontres avec 51,4% de réussite à 3 points, l’ancien élément des Houston Cougars (NCAA) va découvrir la plus prestigieuse des coupes d’Europe la saison prochaine.

Gray a brillé en Eurocoupe

Les Roca Boys vont accompagner l’ASVEL en Euroligue et tenteront de s’affirmer parmi les meilleurs clubs du Vieux Continent. Avant cela, Rob Gray et ses coéquipiers vont tenter de triompher en Jeep Elite, ce qui serait là aussi une grande première pour l’ASM. Ils figurent pour l’heure à la première place du classement avec un bilan de seize victoires et deux défaites, malgré quatre matchs de moins que leurs poursuivants Dijon et Strasbourg. Gray, lui, tourne à treize points de moyenne sur la scène nationale. « Je veux aider l'équipe du plus fort que je peux, en continuant à travailler très dur chaque jour pour progresser dans mon jeu et donner mon meilleur. Monaco vise le titre et je veux aider au maximum la Roca Team dans ses objectifs élevés, c'est un challenge passionnant », se réjouissait l’ex-joueur de Bourg-en-Bresse à son arrivée en Principauté. Quelques mois après, ses paroles ne peuvent pas être plus justes.

Basket – Monaco : Gray deux ans de plus