Xavier Bertrand « a la gueule du type qui vient réparer la photocopieuse » : les critiques fusent

Xavier Bertrand « a la gueule du type qui vient réparer la photocopieuse » : les critiques fusent © Bestimage Xavier Bertrand « a la gueule du type qui vient réparer la photocopieuse » : les critiques fusent

Alors qu'il vient d'annoncer son intention de se présenter à la présidentielle de 2022, Xavier Bertrand doit affronter les critiques et moqueries. Toutefois, il semble armé et n'hésite pas à dénoncer un "mépris de classe". Bam !

Il l'a annoncé dans le nouveau numéro du Point paru ce jeudi 25 mars dans les kiosques : Xavier Bertrand est candidat à l'élection présidentielle de 2022. Nos confrères dressent le portrait d’un homme "popu". Autrefois moqué pour son passé d’assureur par les pro-Sarkozy, c’est aujourd’hui un atout incroyable dans cette course à l’Elysée. Proche des gens, il ne fait pas partie de ces politiques qui sont passés par l’ENA et assume regarder Miss France et écouter les disques des Enfoirés. Toutefois, il dérange.

Un homme présenté comme un "ténor de droite" explique que le "problème" de Xavier Bertrand est "qu’il a la gueule du type qui vient réparer la photocopieuse". Réflexion peu sympathique que le principal concerné préfère balayer en assurant qu’il s’agit d’un "mépris de classe". Alors qui pourrait l'arrêter dans ce course folle pour 2022 ? "Son souci, c’est qu’il nous annonce sa candidature tous les six mois", se moque un ministre.

© Fournis par Gala Xavier Bertrand, Président du conseil régional des Hauts-de-France - Signature du partenariat avec les Régions de France à l'Hôtel de Matignon à Paris le 28 septembre 2020. Agence / Bestimage

Il croit en ses chances pour 2022

Les critiques et les moqueries, Xavier Bertrand préfère en faire fi. Il croit en ses choses d'accéder à l'Elysée comme il le déclare au Point. Tandis qu’il a décidé de se présenter sans passer par une primaire, le mari de Vanessa Williot espère une vraie rencontre avec les Français. "L’élection présidentielle, c’est la rencontre d’un homme ou d’une femme avec les Français autour d’une vision et d’un projet," se défend-il. Et d’ajouter plus loin : "Je m’adresse à tous les Français, dans la fidélité à mon identité. Je suis un gaulliste social, d’une droite sociale et populaire." Voilà qui est dit.

Xavier Bertrand « a la gueule du type qui vient réparer la photocopieuse » : les critiques fusent