Nagui rattrapé par l'émotion à l'antenne en évoquant ses parents décédés

Nagui a été pris d'émotion mercredi sur France Inter en évoquant la profession de ses deux parents, qui étaient professeurs.

© Tiziano Da Silva - Cyril Moreau / Bestimage

Nagui a annoncé son départ de l'animation de «Tout le monde veut prendre sa place» à la rentrée. Dans les colonnes du «Parisien», il a expliqué cette décision «mûrement réfléchie» par son «envie de changer». Il conserve notamment «N'oubliez pas les paroles» et a également quelques projets de productions de fictions comme «L'école de la vie», bientôt diffusée sur France 2. Il s'agit d'une série qui raconte comment un prof, interprété par Guillaume Labbé, qui a perdu son bébé va se reconstruire et faire face au deuil en s'impliquant auprès de ses élèves.

A lire aussi :Nagui tourne la page «Tout le monde veut prendre sa place» après 15 ans

Nagui est apparu très ému en parlant de cette série à l'antenne de «L'instant M» de France Inter mercredi matin parce qu'elle fait écho au métier de ses parents, Lotfy et Colette, tous les deux aujourd'hui décédés. «Je suis doublement fils de prof, maman et papa étaient professeurs. J'ai vécu ces situations-là, c'est-à-dire...», a-t-il commencé avant de marquer une pause, bouleversé. «Au lendemain du décès de mon papa, a-t-il dit la voix enrouée par l'émotion, Maman m'a dit "Faut que j'aille à l'école, les élèves m'attendent, il faut que j'y aille. Quel que soit le drame qui touche un prof, il continue de respecter sa mission, d'accompagner les enfants et de les écouter. Moi il y avait des soirs où je rentrais de cours et il y avait des élèves à la maison (...) ceux qui avaient des problèmes avaient toujours la possibilité de venir lui parler et elle était à leur écoute».

A lire aussi :La vive émotion de Nagui en évoquant la fille autiste d'Hélène de Fougerolles

La père de Nagui était professeur de littérature à la Sorbonne et sa mère enseignait le français, latin et grec dans un lycée catholique à Cannes. «C'était l'abnégation, c'était le devoir d'aller jusqu'au bout», a-t-il ajouté.

Dans les colonnes de Paris Match en 2016, l'animateur avait parlé des valeurs qui lui avaient transmis ses parents. «Travailler avec acharnement pour être le meilleur, dans le respect et la tolérance des autres. La seule chose qui aurait pu les inquiéter et qui a longtemps inquiété maman, c'est la fragilité de ce métier. Heureusement, elle est partie sans savoir que j'allais quitter Canal+ et affronter quelques années difficiles», avait-il confié, ajoutant notamment à quel point il avait «admiré le travail merveilleux de (s)a mère.»

Nagui rattrapé par l'émotion à l'antenne en évoquant ses parents décédés