Le Losc s’accroche à son trône

Encore une belle victoire pour le Losc. © Fournis par Sports.fr Encore une belle victoire pour le Losc.

Dépossédé de son trône par un PSG tombeur plus tôt dans la journée de Lens (2-1), le Losc n’a pas tardé à reprendre son bien. Conformément aux recommandations d’une partie de leurs supporters, qui les exhortaient à perdre dans le Nord - banderole déployée ce samedi matin devant le centre d’entraînement à l’appui – les Niçois se sont logiquement inclinés devant les leaders du championnat. Sereins et sûrs de leur fait. L’incontournable Yilmaz a frappé le premier dans cette rencontre, dès le premier quart d’heure – pour un 13e but cette saison en Ligue 1, le 15e toutes compétitions confondues (1-0, 13e).

Une banderille méritoire qui n’a cependant pas trouvé d’équivalent dans le premier acte. Après la pause (48e), Lotomba a vu rouge côté azuréen sur un second avertissement (l’intéressé aurait pu être expulsé dès son premier carton jaune à la 34e minute), ce qui n’a évidemment pas arrangé les affaires des visiteurs. « Encore trois finales » Dans la foulée, Celik ne s’est pas fait prier pour doubler la mise des Dogues, d’une somptueuse demi-volée déclenchée de l’entrée de la surface (2-0, 56e). Le point final d’une partie rondement maitrisée par les hommes de Christophe Galtier. « On continue la guerre (sic) jusqu’à la fin, dixit Fonte sur Canal+ à l’issue des débats.

Il y a encore trois matches difficiles à jouer. Lens, d’abord, qui est un match important car c’est un derby. Puis Saint-Etienne et Angers… Ce ne sont que des finales, et on va tout donner pour aller au bout ! » Avec toujours ce petit point d’avance sur Paris qui fait toute la différence.

Le Losc s’accroche à son trône